Guérande #1 : une pause le temps d’un weekend

Avec l’arrivée des beaux jours, nous avons décidé de vous emmener au bord d’océan. Rien de tel pour recharger les batteries et prendre un brin de soleil. Mais alors où aller ?

Enfilez vos baskets et suivez nous jusqu’à la presqu’île Guérandaise. Sa localisation nous assure une arrivée rapide en voiture (nous venons de Tours), ou presque, car les bouchons sont venus retarder notre aventure. L’idée de ce weekend est bien sûr d’aller tremper les pieds au bord de l’eau mais pas que.

Lors de ce weekend, nous voulons aussi prendre du bon temps en nous baladant le long de la côte, nous imprégner de la culture de la région en découvrant entre autre la ville de Guérande et ses marais salants avoisinants. Pour finir profiter des petits plaisirs de la vie en goutant aux spécialités gastronomiques du coin. Avis aux gourmands, promis nous vous donnerons nos adresses dans cet article.

Je vous invite à découvrir notre programme de 3 jours mais avant toute chose, ci-dessous nos maigres préparatifs pour le voyage.

  • Une réservation AirBnB : notre location est dans la ville de Le Pouliguen située entre La Baule (8 km de plage) et Batz-sur-Mer. Cette ville dispose d’un cœur de ville typique, d’un marché couvert, d’un port et de la plage :). Nous sommes ravis de notre choix puisque cet appartement est à 5 min de tout et dispose d’une place de parking (indispensable même en hors saison).
  • Une balade surprise réservée le jour du départ pour le soir même.

Vous l’aurez compris, on a fait le choix de se laisser guider par nos envies mais surtout de composer avec la météo capricieuse du mois de Juin.

JOUR 1

Arrivés au AirBnb vers 12h, Dominique le propriétaire de l’appartement nous fait découvrir les lieux (au top) et en profite pour nous donner quelques bons plans sur les environs.

Vu l’heure, nous avons décidé de suivre l’un de ces conseils et de manger dans la crêperie « Le Bateau Ivre » située non loin du port. C’est très bon et servi rapidement. Et après une bolée de cidre, une galette et une crêpe en dessert on est dans l’ambiance.

« On se sent bien loin de chez nous »

Personnellement, je suis impatient d’aller voir la mer, chose qu’Anaïs a du mal à comprendre, mais que voulez-vous mon âme d’enfant est encore là. La vue, le bruit des vagues, les mouettes tout ça quoi ?!

Direction la pointe de Penchâteau en passant par la plage où se déroule un tournoi d’Ultimate. Les maisons qui longent la côte sont dans un style « Bretagne » mais n’allons pas froisser les habitants du Pays de Loire. Nous poursuivons notre balade et décidons de nous poser dans une crique non loin d’un blocaus complètement camouflé par la nature qui a repris ses droits. Moi je décide d’observer les crustacés pendant qu’Anaïs prend des photos de la côte et des voiliers.

Le temps passe et nous voilà déjà en route pour notre balade surprise. Allez, direction Le Croisic pour une balade à cheval au centre équestre de Pelamer. Le personnel est très sympathique et nous présentent nos montures. Bombes sur nos têtes, nous effectuons, un tour d’essai dans la carrière pour tester notre niveau.

« Moi, je pars de zéro et avec quelques appréhensions,

Anaïs part confiante et maïtrise déjà la bête »

La balade se déroule en petit comité (6 chevaux et un seul garçon : moi) à travers la campagne Guérandaise et par un rapide passage par le bord de mer à un rythme tranquille qui permet d’observer les environs. (Note : le club ne peut pas proposer de balades à cheval sur la plage à toute heure et toute saison, n’hésitez pas à les contacter pour plus de détails). Sur le chemin du retour en centre équestre, nous avons eu la chance de voir des poulains nés il y a quelques mois. Malgré, mon niveau poney club, je suis prêt à renouveler l’expérience et même à un rythme plus élevé.

Fin de l’aventure, on retourne à la location pour un petit décrassage avant d’aller manger. On a fait nos gourmands puisque nous avons fait un deuxième restaurant « L’Opéra de la mer ». Le restaurant de poissons et de fruits de mer également recommandé par notre hôte. Il n’y a pas de doute, les plaques du Routard accrochées en salle depuis 1990 et le menu laissent présager un bon moment. A l’intérieur, on retrouve un univers de pêche avec une cabine de bateau en guise de caisse et de nombreux accessoires rappelant l’univers de la mer. Nos plats sont frais, gourmands et sans chichi, on vous le recommande bien sûr. Nous avons un véritable coup de cœur pour le saumon fumé maison et le carpaccio de thon. Allez voir leur page Facebook pour vous faire une idée des plats proposés.

Promenade digestive du retour, nous décidons de nous essayer une nouvelle fois à la photographie de nuit en pose longue. L’ambiance est sympathique entre un carrousel illuminé, des pêcheurs qui s’apprêtent à partir en mer et les quelques monuments illuminés.

Pour nous c’est la fin de la journée, place aux rêves…

Pour vous, la suite de nos aventures à Guérande dans un prochain article.

Anaïs & Xavier

Nous sommes deux paires de baskets qui parcourent les routes d’ici et d’ailleurs. Des kilomètres dans les baskets, ce sont donc deux amoureux, Xavier et Anaïs, qui vous font partager leurs aventures… Que ce soit près de chez soi ou à l’autre bout de la planète, il y a toujours quelque chose d’unique à vivre. Où que vous soyez et qui que vous soyez, la Terre et ce que les Hommes en ont fait offrent à chaque coin de rue ou de chemin, une aventure à vivre…

Cet article a 2 commentaires

  1. Sympa le weekend au bord de la mer et puis à voir les photos, vous avez eu beau temps (sous la pluie, cela aurait été moins amusant !).
    A l’appel de la mer, on y résiste pas, on est comme çà nous les gars.

    PS 1 : Dommage que vous n’ayez pas de photos de vous à dos de monture 😉
    PS 2 : Je cherche jour 2 et jour 3 … Anaïs semble plus rapide … à l’écriture.

    Bisous

    1. Jour 2 et jour 3 arrivent d’ici la fin de semaine. Je m’y engage 🙂
      Malheureusement on oublie d’immortaliser pas mal de bons moments mais on s’en aperçoit une fois de retour à la maison.

Laisser un commentaire

Fermer le menu