Guérande #2 : Au coeur des secrets de l’Or blanc

Au programme d’aujourd’hui une balade au marché de Pouliguen, la visite de la ville de Guérande et une visite des marais salants dans la ville de Saillé

Allez c’est parti, prenez vos baskets et suivez-nous !

JOUR 2

Marché de Pouliguen

Départ de la location et à quelques pas, nous sommes sur la place du marché couvert de Pouliguen. Le marché, c’est toujours l’endroit où découvrir les produits régionaux, c’est pour ça qu’on aime tant flâner entre les étals, gourmands que nous sommes. Notre liste de courses :

  • Le fondant « Le Baulois ». Il s’agit d’un fondant au chocolat et beurre salé. Nous n’avons pas résisté à l’envie de goûter malgré un prix affiché qui nous semble quelque peu abusé.
  • Des beaux filets de cabillaud
  • Des fraises de la région
  • et de quoi préparer un pique-nique savoureux pour le midi.

Nous vous invitons à en faire autant.

Guérande : cité médiévale

En route ! Aux abords du centre-ville historique, on découvre des remparts du 15ème siècle composés de 6 tours. Cette enceinte fortifiée est l’une des mieux conservées de France. Il semblerait qu’une visite guidée permette de monter sur ces remparts, mais rien ne semble accessible librement.

Nous passons par la porte Saint-Michel construite au 15ème siècle pour rejoindre le centre-ville. Cette porte est l’une des plus emblématiques et imposantes de la ville de Guérande. A l’intérieur, les commerces et habitations en granit sont authentiques et ne dénotent pas avec l’ambiance de la ville. Des panneaux explicatifs situés dans les rues permettent d’en savoir plus, mais pour plus de détails l’office de tourisme est là pour vous aider.

De nombreuses boutiques touristiques proposent des produits autour du sel de Guérande. De notre côté, nous nous sommes arrêtés dans une boutique d’origine Bretonne « Papa Pique et Maman Coud » pour acheter un petit sac.

Anaïs vous conseillerait d’entrer dans la boutique pour découvrir les nombreux tissus et combinaisons possibles sur des barrettes, bandeaux, sacs et chouchous… Il y en pour tous les goûts et tous les âges.

Sur la place principale, on retrouve la collégiale Saint-Aubin. Cette église du 15ème et 16ème siècle de style gothique flamboyant utilise des détails de l’architecture religieuse bretonne. L’entrée est libre tout comme la crypte mais attention aux heures de messes.

 

Quelques mètres plus loin un autre lieu de culte plus ancien est accessible, la chapelle Notre-Dame-la-Blanche construite au 13ème siècle. Ce monument d’architecture gothique renferme une nef unique et en bois. Je vous laisse admirer par vous-même.

Les marais salants

Fin de l’excursion, nous partons, en route pour la ville de Saillé située au cœur des marais salants de Guérande pour découvrir comment tout cela fonctionne. Notre visite à « La maison des paludiers » commence par un film documentaire suivie d’une visite guidée d’une saline. Nous avons eu la chance d’effectuer notre visite pendant le travail d’un(e) paludier et sa fille. On nous explique l’intérêt des différents bassins et comment les paludiers composent avec les marées.

Pour faire simple, le travail du paludier est de passer de 30g de sel pour 1 litre d’eau de mer à environ 300g de sel pour 1 litre d’eau, cela revient à évaporer 10 litres d’eau sur 11 !

En coulisse le travail est donc difficile et manuel. Pas de moments de répit, la période hivernale est consacrée à l’entretien des différents talus. Une mauvaise herbe, la salicorne vient dégrader les infrastructures des bassins, mais comme vous pouvez le constater, on apprécie de notre côté son petit goût salé.

Au final, on obtient du gros sel et de la fleur de sel qui elle est considérée comme le nectar du marais. C’est le sel des grands chefs. On l’utilise par petites pincées sur les légumes, viandes et poissons.

Une autre attraction touristique « Terres de sel » propose une visite similaire mais elle nous semblait moins typique. A vous de choisir 🙂

Batz-sur-Mer

Le guide de la Maison des Paludiers nous a conseillé de monter au sommet de l’église Saint Guénolé de Batz sur Mer pour sa vue panoramique sur les marais salants et sur la mer. L’ile de Noirmoutier est visible par beau temps. Pour le prix (2€/pers.), y a pas à hésiter, Il faut y aller !

Le Croisic

Pour finir notre journée, nous partons en direction du Croisic pour nous balader le long de côte jusqu’au phare de Tréhic et apprécier la vue.

Retour au AirBnB pour préparer le repas avec nos produits achetés au marché

Et au lit pour être en forme pour notre 3ème et dernier jour.

Anaïs & Xavier

Nous sommes deux paires de baskets qui parcourent les routes d’ici et d’ailleurs. Des kilomètres dans les baskets, ce sont donc deux amoureux, Xavier et Anaïs, qui vous font partager leurs aventures… Que ce soit près de chez soi ou à l’autre bout de la planète, il y a toujours quelque chose d’unique à vivre. Où que vous soyez et qui que vous soyez, la Terre et ce que les Hommes en ont fait offrent à chaque coin de rue ou de chemin, une aventure à vivre…

Cet article a 4 commentaires

  1. Merci de partager vos expériences. C’est toujours un plaisir de vous lire !

  2. Ah la Bretagne, c’est toujours un plaisir de voir ces photos de bords de mer.
    Et que de souvenirs ravivés en vous lisant.
    Heureux également de vous voir aussi en photos …
    PS : on attend avec impatience Guérande #3 😉

    1. Oui les paysages et les habitations sont trompeurs puisque nous sommes plutôt dans le Pays de Loire 🙂
      La suite et dernière étape de notre voyage sera publiée d’ici la fin de semaine.
      Content que cela vous plaise

      1. oups oui le sud de la Bretagne !

Laisser un commentaire

Fermer le menu