Jotunheimen #4 : Un peu de repos et un bon petit déjeuné !

Jotunheimen #4 : Un peu de repos et un bon petit déjeuné !

Allez, promis aujourd’hui on se repose, on profite un peu de l’endroit. Alors vous restez avec nous?

Ce matin, c’est grasse matinée. On se lève vers 8h30. On plie les tentes sans se presser. Puis l’idée d’aller prendre un petit déjeuné au chaud dans le refuge qui nous tend les bras à quelques mètres nous séduit. Alors c’est partit. Nous franchissons les quelques centaines de mètres qui nous sépare d’un bon repas.

Nous arrivons rapidement au refuge de Spiterstulen. Après quelques instants à admirer la vue, on rentre à l’intérieur. Pour information, on peut accéder au refuge de Spiterstulen par la route, afin de faire l’ascension des deux pics les plus connus du parc : Glittertind et Galdhoppigen. Le Galdhoppigen est le point culminant d’Europe du Nord. Nous avions prévu d’en faire l’ascension pendant le trek (c’était d’ailleurs le programme de ce jour) mais finalement, nous avons convenu qu’une journée de repos avant un autre sommet à gravir ne serait pas une mauvaise idée. Sur qu’on reviendra un jour, affronter ce glacier…

En attendant, nous prenons un bon petit déjeuné, au chaud. Cela requinque de manger des aliments frais. Et puis, le buffet offre un choix vraiment plaisant. Du bon jus d’orange, des carottes, des céréales, du yaourt…du fromage… Parlons en du fromage ! Du brunost, ce fameux fromage de chèvre marron, dont raffolent les norvégiens. Et bien, ça a un gout particulier. Un peu comme du caramel. Pas de coup de coeur pour ce fromage, désolée…

C’est requinqués que nous reprenons la route. Bon en fait, on a marché un petit kilomètre avant de monter le camp. Pas loin du départ pour la journée du lendemain. On prend notre temps pour monter le camp. Un peu de lessive dans l’eau un peu froide de la rivière. Mais la météo est idéale pour faire sécher les vêtements, alors il faut en profiter et s’y coller. Ensuite, on fait sécher tout ça, sur le séchoir improvisé que sont les cordes de la tente.

Puis dans l’après midi, nous avons fait une petite balade quand même. Nous avons commencé à grimper vers le Galdhoppigen dans l’espoir de voir au moins son sommet. Mais nous avons monter seulement une petite heure et cela n’a pas suffit à apercevoir le sommet le plus haut de Norvège. La vue cependant, est splendide. Une vue sur la vallée, avec la rivière au fond, qui fait des méandres et dessine des petits serpentins.

La journée se termine tranquillement, nous devons nous coucher tôt car le réveil est programmé à 4h30 du matin, pour un départ à 6h. Un petit plat lyophilisé et tout le monde au lit.

Anaïs & Xavier

Nous sommes deux paires de baskets qui parcourent les routes d’ici et d’ailleurs. Des kilomètres dans les baskets, ce sont donc deux amoureux, Xavier et Anaïs, qui vous font partager leurs aventures… Que ce soit près de chez soi ou à l’autre bout de la planète, il y a toujours quelque chose d’unique à vivre. Où que vous soyez et qui que vous soyez, la Terre et ce que les Hommes en ont fait offrent à chaque coin de rue ou de chemin, une aventure à vivre…

Laisser un commentaire

Fermer le menu